top of page
  • RPSL

OUI à la création de 450 logements écoresponsables en Ville de Genève

Dernière mise à jour : 18 janv.

Le 12 mars 2023, OUI à la création de 450 logements écoresponsables

Le RPSL prend position à propos du PLQ Bourgogne en Ville de Genève, et invite à voter en faveur du PLQ Bourgogne le 12 mars prochain.


Faire face à la pénurie de logements

À l’image du Canton, la Ville de Genève fait face à une pénurie de logement généralisée. En effet en 2022, le nombre de logements vides dans le Canton a encore diminué par rapport à 2021 [1]. L’offre de logements adaptée aux besoins de la population doit donc être considérablement augmentée et diversifiée afin qu’une réelle mixité sociale puisse voir le jour.


Symptomatique de ce manque de logements à loyers accessibles, plus de 4'500 personnes demandeuses d’un logement sont aujourd’hui, rien qu’en ville de Genève, inscrites sur la liste d’attente de la Gérance Immobilière Municipale.


Situé en zone de développement 3, le PLQ Bourgogne est gage de mixité sociale puisqu’une partie des logements qui verront à terme le jour seront attribués à des maîtres d’ouvrage d’utilité publique (coopératives, fondations de logement à but social, etc.). Des logements à loyer accessible seront peu à peu développés dans la zone si le PLQ est accepté par la population.


Au total, le PLQ Bourgogne permettra à 450 logements supplémentaires d'émerger, lesquels pourront accueillir jusqu’à 1'000 personnes.


Un projet qualitatif

En outre avec ce PLQ, c’est également une vision nouvelle de l’aménagement du territoire qui se dessine. Par souci de durabilité, il est nécessaire de construire la ville en ville et d’éviter ainsi l’étalement urbain.


Prenant en compte cette urgence, le PLQ prévoit 15 immeubles de 6 étages au centre-ville tout en dégageant un grand parc central de 10'000 m2 en pleine terre, représentant plus de 50% de la zone – soit l’équivalent de près d’un quart de la surface du Parc des Franchises. L’emprise au sol du bâti restera faible, passant de 13% actuellement à 19% avec les immeubles, alors qu’environ dix fois plus de personnes habiteront la zone.


En outre, près de 80% des arbres du secteur seront conservés, dont les arbres les plus majestueux du secteur. Enfin, le quartier fait la part belle aux mobilités douces en étant par exemple situé à proximité directe des lignes de transport public fortement desservies. Il n’est donc nullement ici question de « bétonniser » le centre-ville.


Le 12 mars 2023, le RPSL dit OUI au PLQ Bourgogne, un projet écoresponsable qui permettra la création de logements à loyer accessible (Votation ville de Genève du 12 mars 2023, objet #2).


[1] Le taux de vacance des logements est passé de 0.51% à 0.37%.



99 vues0 commentaire
bottom of page