Pour des services publics de qualité

Le RPSL s'est engagé au coté de nombreuses autres associations pour défendre un service public de qualité et s'opposer au PL technocratique et antidémocratique dit "de la nouvelle gouvernance". NON à une loi qui met en péril le contrôle démocratique et la transparence de la gestion d’institutions de droit public qui jouent un rôle vital pour chacun-e en assurant des services publics dans des domaines essentiels: eau, énergie, santé, transports, logement...

NON à une loi qui éjecte les représentant-e-s du peuple en réduisant de manière excessive la taille des conseils d’administration et en supprimant la présence d’un membre par parti représenté au Grand Conseil, mesure qui garantit un minimum de représentativité de ces conseils et qui évite qu’ils soient «politisés» de manière monocolore.

NON à une loi qui réduit radicalement la représentation des communes et qui ne laisse aucune place aux usagers-ères de ces institutions, par exemple les représentant-e-s des patient-e-s qui sont toujours tenus à l’écart de la gestion des établissements publics médicaux.

NON à une loi qui réduit massivement la représentation des membres du personnel, qui connaissent le mieux la réalité du terrain et qui sont des professionnels menant tous les jours à bien les missions du service public à l’Hôpital, aux SIG, aux TPG...






0 vue0 commentaire